Le shampoing sans sulfate, une alternative au produit de soin et de beauté

De nombreuses personnes utilisent des shampoings de marque, hauts de gamme, pour des résultats loin d’être satisfaisants. En effet, ces derniers se retrouvent avec une chevelure encore plus fragile et cassante. Toutefois, pour limiter la chute et renforcer le cuir chevelu, il est mieux d’opter pour des produits sans sulfate. 

En effet, pour profiter des périodes chaudes et par la même occasion, éviter les cheveux délavés et desséchés par le soleil, tout commence par le choix d’un shampoing sans sulfate. Bien que critiqué, ce produit est bien trop souvent utilisé en cosmétique, ce qui résulte d’une mauvaise compréhension à l’égard des sulfates. Retour sur pourquoi choisir et utiliser un shampoing sans sulfate.

Pourquoi utiliser un shampoing sans sulfate ?

Pour pouvoir comprendre l’intérêt d’avoir recours à un shampoing sans sulfate, il est important de comprendre d’abord ce qu’est ce composant. Le sulfate est un ingrédient synthétique, issu du mélange de soufre, d’alcool et de vaseline. Présent sur le marché en plusieurs déclinaisons, on le retrouve dans nos shampoings classiques, mais font de ces derniers les plus agressifs.

En effet, le sulfate est à l’origine de la mousse du shampoing. Il apporte un effet de brillance et donne « l’impression » d’avoir les cheveux propres une fois rincés. Toutefois, cette tendance n’est pas du tout le résultat de ce que l’on pense comme le balayage blond. À long terme, le sulfate possède un effet fragilisant sur le cuir chevelu, en amoindrissant la kératine naturelle du cheveu.

Plus spécifiquement, utiliser un shampoing sans sulfate serait profitable pour les personnes ayant les cheveux secs et abîmés car cette molécule a pour effet d’absorber le sébum et de ce fait, d’assécher les cheveux gras.

Quels sont les shampoings sans sulfate ?

produit shampoing

Comme ils se déclinent en plusieurs modèles, nous avons fait un regroupement des shampoings les plus utilisés et faciles à trouver en magasin et grandes surfaces :

  • Le shampoing aux 3 huiles Naturé Moi, disponible en grande surface pour 250 mL pour 4.10 euros.
  • Le shampoing sublimes mèches Leonor Greyl, 200 mL pour 37 euros.
  • Le shampoing régénérant à l’avoine Weleda, pour 8.90 euros.
  • Le shampoing Zeste Absolu de Huygens, à 20 euros.
  • Le shampoing Nutrition Rainforest, de The Body Shop, à 7 euros.
  • Le shampooing crème pour cheveux normaux de Centifolia à 5.95 euros (voir aussi la super beautiful box ).

2 produits naturels les plus utilisés

D’autre part, 2 articles parmi les nombreux proposés, sont les plus plébiscités par les consommateurs. Il s’agit de :

  • Lissara Duo Shampoing, qui inclut un après-shampoing dans son produit. La marque écarte toute formule et éléments nocifs pour la santé, dont le sulfate. De plus, il ne comporte ni paraben, ni silicone, qui sont aussi des éléments desséchants et irritants pour les cheveux (voir Olaplex).
  • So’Bio Etic Shampoing, qui s’adapte aussi bien pour les enfants que pour l’homme ou la femme. Élaboré à partir d’ingrédients naturels et de résine végétal, ce produit sans composant toxique, peut agir sur quasiment tous les types de cheveux, qu’ils soient lisses, ondulés ou frisés, voire crépus.

Comment savoir si un shampoing est sans sulfate ?

Comme pour tout produit synthétique, on retrouve la composition de celui-ci dans son dos ou toujours sur le packaging de ce dernier. Le principal inconvénient est qu’il arrive que cette « liste d’ingrédients cosmétiques » soit difficile à interpréter et à connaître. Alors, pour savoir si un produit est à base de sulfate, il faut savoir en décrypter les compositions.

En outre, ce qu’on retrouve le plus souvent et dans la majorité des shampoings sont les sulfates écrits par : Sodium Laureth Sulfate, Sodium Lauryl Sulfate, et Ammonium Lauryl Sulfate. Il s’agit plus d’agents moussants et tensioactifs qui peuvent devenir très agressifs pour la peau et les cheveux. Parfois, ils peuvent agir en tant qu’agents perturbateurs et cancérigènes.

Pourquoi utiliser un shampoing sans paraben ?

lavage-cheveux.

Les parabens se trouvent être l’objets d’une mauvaise réputation. Or, la majorité d’entre eux ne sont en aucun cas nocifs pour la santé, mais celui qui se trouve dans les viseurs s’appelle l’hydroxybenzoate. En outre, les parabens sont un groupe de substances chimiques à l’origine de la conservation dans le cosmétique.

Comme la plupart des produits conservés, il jouit d’un avis négatif injustifié sur son utilisation réelle. Toutefois, s’il n’a aucun effet direct sur le cuir chevelu, les scientifiques soulignent son impact sur la santé, notamment entre l’utilisation d’un shampoing avec paraben et le cancer du sein.

Pourquoi le sulfate n’est-il pas bon pour les cheveux ?

On retrouve le sulfate dans bien d’autres produits ménagers et d’entretien, tels que le détergent ou le liquide vaisselle. En outre, cette molécule présente dans le shampoing, peut s’avérer être irritante, desséchante et allergisante. De plus, certaines études révèlent qu’elle présente aussi des risques de cancers.

Les sulfates vont altérer les protéines des membranes cellulaires et du film hydrolipidique, qui ne fait plus office de barrière protectrice contre la déshydratation cutanée. Cette sensation est la cause du tiraillement capillaire et de l’apparition de cheveux secs.

Partager
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn